Zambie, des déplacements forcés

Partages

Le gouvernement zambien manque à son devoir de protéger les droits des habitants de zones rurales qui sont déplacés par l’installation de vastes exploitations agricoles commerciales dans le district de Serenje, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Certaines exploitations agricoles commerciales ont fait l’acquisition de milliers d’hectares de terres en ne tenant aucun compte des dispositions juridiques existantes qui visent à protéger l’environnement et à assurer que les communautés locales soient indemnisées si leurs terres sont saisies. Certaines fermes commerciales ont expulsé de force des habitants dont les familles exploitaient ces terres depuis des générations.

Partages
Previous articleMaroc, dans le secret de la sexualité préconjuguale
Next articleRemaniement au Maroc, cela prendra du temps
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)