Voyager en toute sécurité en Afrique !

Partages

La mésaventure survenue au Bénin à deux touristes français aura été un formidable coup de projecteur sur les dangers du tourisme à l’ère de la mondialisation et de la démocratisation du voyage.

Une chronique de Xavier Oury, ancien collaborateur de Mondafrique et aujourd’hui fondateur du site  Vialala.com qui organise des voyages sur mesure entre particuliers

Attention ! Les parcs nationaux en Afrique sont devenus parfois des repaires de groupes terroristes

Pour voyager sereinement et en toute sécurité notamment en Afrique, il suffit de  comprendre que le voyage, comme toutes les activités humaines, peut comporter certains risques. Puis il faut toujours anticiper, 
et prendre ses responsabilités. La mésaventure béninoise récente 
est donc liée à une prise de risque inconsidérée des deux vacanciers 
français, même s’il faut reconnaître que le niveau de danger indiqué par 
le Ministère des Affaires Étrangères sur la zone de leur « safari » a 
évolué après leur départ de France.

Il est de plus en plus facile de partir en voyage de 
manière indépendante. Comme il s’agit de vacances, on cherche à vivre des expériences nouvelles, sans se joindre à un groupe organisé. On achète un billet d’avion, on réserve quelques hébergements, et puis on rencontre  
les guides ou conseillers locaux qui permettent de  
visiter le pays.

Or justement Vialala.com que j’ai créé vous aide dans cette recherche de points de chute afin qu’ils soient conviviaux et totalement sécurisés.

Les arnaques, monnaie courante

Les voyageurs indépendants sont inconscients s’ils ne se 
renseignent pas sérieusement sur la situation du pays et sur les risques 
spécifiques de la destination qu’on choisit de parcourir pour son 
plaisir. Évidemment les risques les plus importants sont liés à la 
sécurité. Il est évident qu’on ne peut pas se 
promener partout, notamment en Afrique.

Mais les arnaques, hors le champ de la sécurité, sont monnaie courante.
Les agents réceptifs locaux, de plus en plus utilisés 
« en direct » par les voyageurs, n’ont pas toujours le bon profil. Là encore, Vialala.com aide le voyageur à approcher les guides locaux les plus compétents et les plus fiables. Du « sur mesure » pour des échappées belles sans contraintes collectives.

Attention à l’exotisme à tout prix

Pour les Occidentaux, c’est aussi très facile de tomber dans le piège 
classique qui est de croire que les infrastructures, normes, assurances 
et autres garanties des pays qu’on visite sont les mêmes qu’en France. 
Ce n’est pas le cas, les normes de qualité ne sont pas les mêmes partout, 
notamment les normes de sécurité et d’hygiène

Les voyageurs, sans cesse à la recherche du meilleur contact local pour sortir des sentiers battus, s’ exposent à des risques inutiles sans réfléchir.

S’organiser soi-même, en passant par des prestataires locaux, est 
possible. A condition d’opter pour un opérateur de droit 
français, comme Vialala.com, au moment de la réservation des prestations importantes (hébergement, transports, guides…).

Vialala est et un opérateur de voyage agréé qui s’inscrit dans le réseau de Travel Planners freelance.

Le site a été créé par Xavier Oury.

Xavier Oury
Co-founder – Vialala
www.vialala.com
+33 (0)6 71 54 33 77

Partages
Previous articleMali, un village dogon entièrement rasé
Next articleLibye, la guerre meurtrière d’Haftar et de ses amis émiratis
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de