Violences sexuelles, de la parole à l’action

0
Partages
En quinze ans d’existence, TRIAL International a acquis une expertise dans la réponse juridique à apporter à des affaires de violence sexuelle. Consciente de la nécessité d’une bonne collaboration, l’ONG s’associe avec d’autres acteurs de la société civile pour réunir des outils pratiques d’assistance aux victimes.
À l’occasion de son quinzième anniversaire, TRIAL International organise un événement emblématique sur le thème des violences sexuelles en temps de conflit. Cette rencontre réunira à Genève nombre d’actrices et acteurs de ce combat, les 18 et 19 juin prochains (Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit). L’accent sera mis sur les avancées qui ont été réalisées par les organisations actives dans le domaine, avec pour objectif de réunir leurs expériences et de partager des solutions pratiques.
« C’est probablement la première fois que l’on voit les ONG qui ont développé des techniques très pointues ou des applications informatiques montrer une telle volonté de collaborer. Chacune amènera une pièce du puzzle pour faire avancer, patiemment et professionnellement, la lutte contre l’impunité des crimes de violence sexuelle », se réjouit Philip Grant, directeur de TRIAL International.
Partages
Article précédentCongo Brazzaville, le décès de maitre Malonga
Article suivantCes diplômés illettrés que produit l’Algérie
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des