Vers une issue du conflit à la tête du parti de Hama au Niger

Partages

Le parti Lumana, créé par l’ancien Premier ministre Hama Amadou, s’apprête à convoquer une conférence nationale pour mettre un terme à la dissidence créée par le président par interim, Noma Oumarou, désigné par Hama lui-même lorsqu’il était en exil, et qui refuse de rendre le pouvoir.

Les 3/4 des membres du bureau politique avaient saisi le juge des référés vendredi en vue de débarquer Noma Oumarou, dont certains estiment qu’il a basculé à la solde du gouvernement, pour des raisons qui restent à éclaircir. Le juge a ordonné la convocation de la conférence nationale pour procéder à la désignation d’un nouveau président, qui se verra confier l’organisation du congrès, dans la perspective des élections présidentielles et législatives prochaines.

Le corps électoral a été convoqué vendredi soir pour les élections locales, constamment reportées depuis cinq ans. Elles auront lieu le 13 décembre 2020, a annoncé le media public ORTN, lisant un décret présidentiel du 11 septembre.

Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de