Une journaliste libanaise contre MBS et MBZ

Partages

Un procès inédit va opposer aux Etats-Unis les princes héritiers d’Arabie Saoudite et des Emirats à une star de la télévision qatarie.

Les princes héritiers d’Arabie Saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et des Emirats arabes Unis, Mohamed ben Zayed (MBZ), sont poursuivis depuis mercredi pour piratage et cyberharcèlement devant un tribunal de Floride. La plaignante est une journaliste vedette de la chaîne qatarie Al-Jazeera qui accuse les deux dirigeants et une vingtaine de leurs complices d’être à l’initiative d’une campagne d’attaques qui l’a visée sur les réseaux sociaux.

Sur fond d’affaire Khashoggi

Dans la presse américaine, la présentatrice libanaise de 43 ans, Ghada Oueiss, avait relaté les faits elle-même. «Je suis une femme journaliste qu’on ne fera pas taire par des attaques en ligne», proclamait-elle en titre de son article. Elle racontait son choc quand un ami l’avait alertée sur des photos d’elle en maillot de bain, publiées sur Twitter, provenant de son téléphone privé. Quelques heures après, d’autres photomontages la montraient nue dans une baignoire. Les images ont été retweetées 40 000 fois, souvent accompagnées de commentaires sexistes et insultants.

Partages
Previous articleLe maréchal Al-Sissi, notre ami égyptien
Next articleLa visite pour rien à Paris du Premier ministre tunisien
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)