Une journaliste gabonaise menacée de poursuites par Sonia Rolland

Partages
Mise en cause dans le volet gabonais de l’ affaire des biens mal acquis, Sonia Rolland, Miss France 2000, menace, via son entourage, une journaliste gabonaise! 
 
Par la Rédaction de Mondafrique 
 
Anne Marie Dworaczek Bendome, journaliste gabonaise, propriétaire de DB NEWS,  a reçu un mail particulièrement agressif de Nadia Kamasa Jumaine, qui s’est présentée à la journaliste comme « la collaboratrice de Sonia Rolland » Miss France 2000. Ce qui a fortement déplu à la collaboratrice de Sonia Rolland c’est la publication  sur le compte twitter de la journaliste gabonaise d’une vidéo d’activistes Gabonais expliquant en quoi l’appartement offert par Omar Bongo à Sonia Rolland en 2003 est un bien mal acquis. On y voit des photos, une adresse, la SCI…

Sonia Rolland, bienfaitrice sans le savoir 

Publication inadmissible selon la collaboratrice de Miss France 2000 qui estime que cette vidéo porte atteinte à Sonia Rolland  car « il est interdit de divulguer une adresse postale ».  Par ailleurs, « l’affaire étant aux mains de la justice » Nadia Kamasa Jumaine a sommé de respecter cela ainsi que…Sonia Rolland (Miss France 2000 quand même!) et de lui faire un mail pour confirmer qu’elle avait bien obtempéré.  
Face au peu d’entrain de la journaliste gabonaise, la collaboratrice de Miss France 2000 l’a appelé le Dimanche de pâques en fin d’après midi pour lui dire : « qu’elle verra la suite ». La journaliste a reçu Lundi de pâques, un autre appel de la collaboratrice de Sonia Rolland qui a manifestement  tenu à vérifier que le message était bien passé.  Toutefois, face aux objections de la journaliste gabonaise, 
Kamasa Jumaine a eu même l’audace de dénoncer l’ingratitude qui se manifestait envers Sonia Rolland. « Avec tout ce qu’elle a fait pour le Gabon, vous devez la remercier » (sic) a-t-elle déclaré à la journaliste. 
Partages
Previous articleLiban, Emmanuel Macron ménage les amis du Hezbollah
Next articleCongo Brazzaville, le mystérieux vol de nuit de Guy Parfait Kolelas
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here