Soutenons le Président Kais Saïed contre le mouvement Ennahdha

Partages


Lundi 17 février, le Président de la République, Kais Saied, recevait le leader du mouvement islamiste, Rached Ghannouchi pour tenter de trouver un compromis dans la formation du gouvernement tunisien qui attend depuis plus de quatre mois
.

Tarek Ben Hiba, militant associatif et défenseur des droits humains, a lancé une pétition pour que Elyes Falhfakh soit nommé comme Premier ministre avec la bénédiction du président de la République Kais Saied, qui l’a proposé, mais malgré les résistances du parti islamiste Ennahdha, parvenu en tète des suffrages lors des dernières élections législatives

Voici le texte de la pétition

« Cela fait maintenant plus de quatre mois que nous avons élu nos députés et nous sommes toujours sans gouvernement.

Nous sommes consternés par le manque de sérieux du parti majoritaire ( à savoir le parti Ennahdha, d’inspiration islamiste) qui après avoir manqué le premier rendez-vous de choisir le premier ministre attend le dernier jour pour faire savoir son opposition au choix sensé et équilibré de Elyes Fakhfakh, choix conforme à la majorité qui a voté pour le président de la République.

Des longs mois sans gouvernement

La situation grave du pays pratiquement sans gouvernement depuis de long mois nécessite de mettre fin à la cacophonie et au triste spectacle que nous observons dans ce qu’il faut bien appeler un feuilleton ridicule.

Elyes Fakhfakh a le mérite, de faire de la politique sérieusement, clairement loin des intérêts partisans néfastes pour le pays ; il a la volonté de mener rapidement des réformes vitales pour le pays.

Nous demandons à Elyes FAKFAKH de présenter de nouveau son gouvernement avec les changements qui s’imposent et aux députés représentants du peuple de s’engager et de voter la confiance au gouvernement de Elyes FAKHFAKH.

Le pays ne peut plus attendre.

Tunis le 16 février 2020

Partages