Tchad, Emmanuel Macron règle les fins de mois de Déby

0
1307
Partages

A quelques jours du voyage du président français, Emmanuel Macron, au Tchad, le gouvernement français règle, le 6 décembre dernier, les salaires des fonctionnaires tchadiens

 Le 6 décembre 2018, les deux pays ont signé deux conventions de financement d’un montant de 50 millions d’euros, relatives à l’aide budgétaire de la France au Tchad pour l’année 2018, a rapporté l’AFP. Autant de bonnes manières faites à Idriss Déby quelques jours avant le voyage du président Macron au Tchad, le dernier des pays de la zone Sahel à être visité par le chef de l’Etat français.

             Trois mois de retraites réglées

D’après nos confrères de « la lettre des Décideurs Publics Africains », la première convention consiste en un prêt de la France de 40 millions d’euros étalé sur une durée de 20 ans dont 5 ans de différé d’amortissement et un taux d’intérêt préférentiel. « Le montant de ce prêt versé intégralement par l’AFD au budget de l’Etat tchadien est affecté au paiement de la solde nette des fonctionnaires civils du mois de décembre pour 30 millions d’euros environ et des pensions et retraites à hauteur du reliquat, soit 10 millions d’euros correspondant à plus de trois mois de prise en charge », a détaillé l’ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste.

 La seconde convention est un don de 10 millions d’euros,toujours octroyé par l’AFD, qui est destiné aux dépenses prioritaires en matière de santé. Il couvrira, notamment, la subvention de fonctionnement des principaux hôpitaux du Tchad (trois à N’djamena et dix en provinces), du Centre national de Transfusion sanguine et des services relatifs à la gratuité de soins, à la lutte contre le Sida et à la vaccination.

Partages