Syrte : 250 morts et douze hommes décapités par l’Etat Islamique

Partages

D’après des informations données à Mondafrique par des sources crédibles en Libye et en France, de violents affrontements opposent à Syrte, ville natale de Kadhafi, les jihadistes de l’Etat Islamique et des combattants locaux dont certains se réclament publiquement de la mémoire de l’ancien chef d’Etat et d’autres plus proches de la mouvance salafiste. Depuis quatre jours, 250 personnes ont trouvé la mort. A la sortie de la mosquée, vendredi 14 aout, les jihadistes de Daech ont arrêté une centaine d’hommes, puis « décapité » une douzaine d’entre eux. Ils ont accroché sur des croix trois combattants engagés dans la bataille pour le contrôle de Syrte (nord). Autant d’événements peu commentés dans les médias internationaux.

Partages