Macky Sall met en cause les multinationales

Partages

« Le moment est venu de renégocier les contrats portant sur les ressources naturelles en Afrique » a estimé le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall

Le président sénégalais plaide pour une révision et une harmonisation des législations pour que l’Afrique tire enfin pleinement profit de son potentiel. Et pour montrer l’exemple, le chef d’Etat a annoncé une large concertation au Sénégal pour la révision des contrats pétroliers et gaziers.« On vous dira, affirme Macky Sall, que l’obstacle c’est la stabilité juridique des contrats mais, si nous ne nous arrêtons pas à un moment donné, le Sénégal et l’Afrique continueront à voir ses ressources naturelles partir. »

En conclusion, M. Sall précise: »Je mène un combat maintenant depuis 5 ans au G7, au G20 et à l’Union Africaine pour dire que l’Afrique doit aussi se battre farouchement contre l’évasion fiscale. Et que les compagnies internationales agissent sous le couvert du droit international, des codes miniers, pétroliers qui ont été érigés en des contextes où on demandait à l’Afrique de s’ouvrir à l’investissement international, et qu’il fallait tout donner gratuitement. Aujourd’hui, il est évident qu’il n’y a pas de fiscalité ou très peu de fiscalité. »

 

Partages