La saisie de cocaïne éclabousse une partie du FLN

Image processed by CodeCarvings Piczard ### FREE Community Edition ### on 2016-02-14 17:07:51Z | | ÿ!

L’Etat Major militaire a exigé de contrôler la procédure judiciaire déclenchée après une saisie historique de cocaïne qui éclabousse une partie du Comité central du FLN

La plus grosse saisie de cocaïne de l’histoire de l’Algérie, 150 milllions d’euros de valeur, suscite un énorme branle-bas de combat au sommet du pouvoir algérien. Pour éviter les fuites et les interventions politiques qui pourraient brouiller les pistes menant aux véritables acteurs de ce réseau mafieux à l’origine de cette marchandise inédite, l’état-major de l’armée algérienne, dirigé par le général Gaïd Salah, a demandé officiellement aux services de la présidence de la République que les investigations sur cette affaire restent uniquement cantonnées aux directions de l’armée.

L’objectif est d’empêcher que les moindres faits ne permettent aux cercles mafieux d’effacer des traces et des indices importants. Par ailleurs, l’état-major de l’armée algérienne considère cette tentative d’introduire une telle quantité de cocaïne comme une « agression contre la sécurité du pays ».

D’après nos confrères d’Algérie Part, Kamel Chikhi, le plus grand importateur de viandes surgelés en Algérie, a été interpellé mercredi par les services de sécurité. Deux de ses frères ont été également arrêtés à leur domicile familial situé à Ben Omar (Kouba). Il s’agit de Mohamed et Nacer.

Kamel Chikhi est l’une des plus importantes grosses fortunes de la capitale. Le plus gros importateur de la viande surgelé en Algérie et le plus important des promoteurs immobiliers dans toute la capitale Alger pèse 100 millions de dollars! Kamel Chikhi est connu pour ses valeurs très religieuses et ses leins avec le MSP, le plus important parti islamiste en Algérie.

Previous articleHama Amadou, aux nigériens de se battre
Next articleLes sulfureux « parrains » du modernisme séoudien
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

2 COMMENTS

  1. A Lire votre papier c’est la mouvance islamiste dont la MSP qui est éclaboussé . 56 aprés l’indépendance la FLN continue d’être le cauchemar des tenants de l’ALGERIE- française. TOZ fakou

  2. « éclabousse une partie du FLN ». vraiment? ou est ce que tu vois le lien avec le FLN. ou peut être tu as une fixation sur le FLN!

Comments are closed.