RSF proteste contre la censure en Algérie

Partages

Reporters sans frontières (RSF) dénonce la suspension de l’émission “Actuel” par la nouvelle direction de la radio publique Alger chaine 3 et appelle à la levée immédiate de cette mesure abusive.

Prétextant une volonté de consacrer la programmation à la couverture de l’élection présidentielle, prévue le 12 décembre 2019, la nouvelle direction de la radio publique Alger chaîne 3 a décidé le mardi 5 novembre de déprogrammer l’émission “Actuel” programme de débat politique présenté par Nahla Bekralas. La journaliste a été informée, sans préavis, de cette décision par le nouveau directeur de la chaîne Nazim Aziri

Reporters sans frontières (RSF) dénonce cette interruption totalement injustifiée qui vient priver les citoyens algériens de leur droit légitime à une information plurielle, déclare Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF. Nous appelons à la reprise immédiate et sans condition de cette émission phare.”

Selon les sources de RSF, la suspension d’”Actuel” viendrait sanctionner l’invitation d’une représentante de l’opposition à l’émission du 2 novembre dernier.

L’Algérie est 141ème au Classement mondial de la liberté de la Presse de 2019.

Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de