Robert Bourgi en soutien de Macky Sall

Partages

Que faisait l’avocat Robert Bourgi au meeting de Macky Sall le 10 février dernier à Bignana au Sud du Sénégal, alors que les élections présidentielles ont lieu dimanche prochain ?

L’avocat Robert Bourgi, le pape de la Françaafrique tour à tour proche de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy puis de François Fillon, à qui il offrait des costumes, était  assis au premier rang du meeting du président sénégalais, candidat dimanche prochain à sa propre réélection.

Une voiture et un chauffeur

Cet invité encombrant du maire de Bignana, Abdoulaye Baldé, est une bien mauvaise publicité pour le président sortant. D’autant plus que Robert Bourgi a eu à sa disposition une voiture et un chauffeur, d’après nos confrères de « Jeune Afrique ».

L’ancien porteur de valises de Françafrique à la réputation flamboyante, qui à l’ombre de « Papa Bongp » était un des intermédiaires incontournables entre le continent africain et la France, est devenu aujourd’hui le mal-aimé des « sorciers » africains à Paris.

Macky Sall aurait fait comprendre à Bourgi qu’il n’était pas le bienvenu. C’est du moins ce qu’on prétend dans son entourage

Partages
Previous articleTunisie, le journaliste et bloggeur Maher Zid harcelé par la justice
Next articleAlgérie, l’appel du chaos
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)