Richard Attias saisi soudain par l’amour des « peuples » africains

Partages

Plus c’est gros, plus cela passe ! Le communicant et époux de Cecilia ex Sarkozy, Richard Attias, qui s’offre de juteux contrats avec le Gabon de Bongo, l’Arabie de MBS ou le Congo Brazzaville de Sassou est, qu’on se le dise, au services des peuples et non des dirigeants « politiquement pas corrects ». Il faut oser de pareilles tartufferies quand on ne vit que grâce aux fructueuses relations avec les régimes les moins démocratiques de la planète!

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2633685940286589&id=100009356260191

Partages
Previous articleLibye, une politique énergétique favorable au Président Erdogan
Next articleAidons la revue Orient XXI
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)