Restitution par la France du patrimoine africain

0
Partages

Le président Macron a nommé le 5 mars deux experts pour étudier la possibilité de restitution des oeuvres d’art africaines à leurs pays d’origine.

Ces experts, M. Felwine Sarr, écrivain reconnu, économiste, universitaire et musicien sénégalais el’historienne d’art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, devront examiner les conditions dans lesquelles les oeuvres pourraient être rapatriées et rendre leur avis d’ici la fin de l’année.

Emmanuel Macron avait étonné le monde lors de son discours à l’université de Ouagadougou en novembre 2017, en déclarant vouloir « un retour du patrimoine africain à l’Afrique ». « Le patrimoine africain doit être mis en valeur à Paris, mais aussi à Dakar, Lagos, Cotonou. Ce sera l’une de mes priorités. D’ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un retour du patrimoine africain à l’Afrique ».

Le sujet est très sensible et devra être traité au cas par cas, car l’idée est certes élogieuse mais sa mise en oeuvre, au vu des conditions économiques et sécuritaires qui règnent dans certains pays, au Mali par exemple, semble plus difficile.

Masque en bronze de la région de Djenné, Mali:

 

Partages