Remaniement ministériel au Maroc : l’agenda caché de Mezouar

Partages

Salaheddine Mezouar, le chef de la diplomatie chérifienne et patron du Rassemblement national des indépendants (RNI) fait feu de tout bois ces derniers temps avec l’imminence d’un remaniement ministériel qui devrait s’opérer dans les prochains jours. Objectif : bétonner ses positions et installer plusieurs de ses proches. Le « Grand » diplomate – il fait près de deux mètres – voudrait ainsi remplacer Anis Birrou, en charge de l’immigration, par un de ses collaborateurs qui officie actuellement au sein de son cabinet. Autre ministère visé, celui des PME, au sein duquel Mezouar voudrait mettre son neveu par alliance, Zakaria Fahim, à la place du ministre délégué à l’industrie, Mamoune Bouhdoud. Sauf que ce dernier, passé par la banque Morgan Stanley, serait actuellement bien vu en haut lieu après avoir réussi à imposer sa réforme des petits entrepreneurs malgré l’opposition farouche de certains lobbies….

Partages