L’offensive émiratie sur « l’Islam de France »

Partages

En ce début de Ramadan, Mohamed Bechari, une « figure » de l’Islam de France connue pour son talent à trouver des financements étrangers, organisait à Copenhague une réunion destinée à faciliter l’OPA des Emiratis sur les communautés musulmanes en Europe.

La réunion organisée par Mohamed Bechari, un des notables qui a prétendu organiser l’Islam de France depuis deux décennies, alors Premier ministre, a tourné court quand l’un des rares militants associatifs présents osa vérifier son titre de « docteur » qu’il aurait obtenu, d’après son CV à Paris 8 en 1997.

Des Emiratis fort généreux

Le plan dont l’exécution débute si mal à Copenhague, prévoit le contrôle par les Émirats des grandes communautés musulmanes. La première prise de guerre pourrait être la mosquée d’Evry, dont la direction a connu des conflits avec les Saoudiens, puis avec l’administration marocaine. Les responsables de cet établissement auraient accepté d’admettre dans son conseil d’administration des obligés des Émirats, que Bechari aurait choisi. La rumeur veut que ces ralliements se négocieraient à 100.000 euros! Mirage ou réalité? Une certitude, les Emiratis n’hésitent pas aujourd’hui à sortir leur chéquier pour convaincre les indécis et imposer leur croisade planétaire contre les Frères Musulmans.

Une certitude, le « docteur » Bechari qui fut successivement un obligé des Marocains, des lLibyens puis des Qataris, s’est rapproché de Mohamed Dahlane, l’ex-patron des services spéciaux palestiniens devenu le conseiller très spécial de MBZ, le prince héritier émirati

Partages