Ramadan, les amis du Qatar crient au complot

Partages

Le président du Collectif des Musulmans de France, Nabil Ennasri, est un des principaux  relais d’opinion que possède le Qatar à Paris auprès des médias. S’il défend aujourd’hui la réputation de Tariq Ramadan, qui serait victime d’une « lapidation médiatique », c’est sans doute avec le feu orange des autorités qataris.

Un religieux global

Un pied dans les organisations islamiques, un autre dans les réseaux sociaux ou sur les sites internet, Nabil Ennasri s’est toujours montré très proche des positions de Tariq Ramadan. D’une culture médiocre mais d’un vrai talent médiatique, l’ami Ennasri n’a pas sont pareil pour polémiquer sur tweeter avec les adversaires de Ramadan, et donc dans son esprit de l’Islam.

Ennasri est un religieux global, forcément moderne, qui se qualifie de « qatarologue » dans son « blog » du Monde. D’un tweet, il peut redresser la pensée faussée d’un jeune de banlieue qui doute de l’infaillibilité du « professeur » Ramadan. Son habileté qui est grande lui permet de flirter avec les théories du complot, auxquelles adhèrerait 80% de la population française et de faire le procès de la justice des puissants, grâce à quelques incontestables lacunes et contradictions de l’instruction qui est aujourd’hui menée contre Tariq  Ramadan.

 

Sur le même sujet, vous pouvez vous référer aux articles précédents de Mondafrique :

Le prophète Tariq Ramadan rêve de « mourir pour l’islam »   

Tariq Ramadan persona non grata au Qatar  

Un livre explosif sur les tartufferies de Tariq Ramadan

Tarik Ramadan dans la tourmente

 

Partages