« Propos hallucinants de Le Drian sur le Niger », twitte une députée française

Partages

Frédérique Dumas, membre de la Commission des Affaires étrangères, a twitté mardi sa « honte » et sa « tristesse » en réponse aux éloges publics anticipés de Jean-Yves Le Drian au président du Niger Mahamadou Issoufou.

Lors d’une brève visite au Niger il y a deux semaines, le ministre des Affaires Etrangères avait suscité l’étonnement général en affirmant que « la qualité des élections » qui s’y préparent seraient « une référence pour toute l’Afrique ». Il avait ajouté :  » Elles vont avoir lieu au moment où elles doivent avoir lieu, dans le respect de la Constitution. »

« Propos hallucinants de Jean-Yves Le Drian avant même la tenue des élections et après le rejet de la candidature du principal opposant Hama Amadou, alors qu’il remplit les stades », a twitté Frédérique Dumas.

Elle a enchaîné sur la Côte d’Ivoire en rappelant le message de félicitations du Président Emmanuel Macron à Alassane Ouattara pour son élection « grâce à un troisième mandat inconstitutionnel ».

Les propos de Jean-Yves Le Drian, bien que mal reçus par les internautes et l’opposition nigérienne, se voulaient, semble-t-il, une critique voilée des troisièmes mandats d’Alassane Ouattara et Alpha Condé.

Les Nigériens doivent élire, le 27 décembre, leur prochain Président de la République à l’issue de deux mandats du socialiste Mahamadou Issoufou. La candidature du chef de file de l’opposition a été invalidée par la Cour Constitutionnelle.

Partages