Présidentielles Mali, la menace d’une fraude massive

0
186
Partages

Alors que le deuxième tour de l’élection présidentielle au Mali doit avoir lieu ce dimanche 22 aout, la crainte d’une fraude massive de la part des partisans du président sortant IBK est présente chez les observateurs internationaux comme dans les partis d’opposition 

Les observateurs de l’Union Européenne ont appelé mardi le gouvernement malien à observer davantage de transparence et à garantir l’accès aux bureaux de vote au second tour de la présidentielle dimanche prochain, et l’opposition a manifesté à Bamako pour dénoncer la « fraude » au premier tour.« A l’approche du second tour, il serait souhaitable que les autorités prennent toutes les mesures nécessaires de manière à garantir le droit de vote à tous les électeurs », a souligné dans un communiqué la chef de la mission de l’UE, Cécile Kyenge.

Partages