Présidentielles algériennes, les militaires maitres du jeu

Partages
Le choix du gagnant de l’élection présidentielle du 12 décembre en Algérie se joue au sein de l’armée

Directeur de Mondafrique, Nicolas Beau est l’invité de l’Esprit d’actusur le site Oumma.com. Il décrypte les coulisses de l’élection présidentielle, qualifiée de « mascarade », qui a été fixée au jeudi 12 décembre, et évoque la division des généraux, qui restent les véritables maîtres du jeu dans le choix ultime du futur président.

Partages
Previous articleAlgérie, la colère du candidat Abdelmadjid Tebboune
Next articleLe Rwanda s’affiche sur les maillots du PSG
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)