Le président Jammeh quitte la Gambie les poches pleines

Partages

Le président gambien Yahya Jammeh a finalement quitté Banjul, le samedi 21 janvier, après vingt deux ans de dictature. Mais il l’a fait apparemment les poches pleines. Il aurait en effet emporté onze millions de dollars, selon les accusations d’un conseiller du président élu Barrow. Mais selon un diplomate cité par RFI, si Jammeh n’avait détourné que 11 millions de dollars durant tant d’années de pouvoir absolu, ce serait un moindre mal.

Partages