Plus de médecins hospitaliers en Tunisie dans cinq ans?

Partages

La détérioration du secteur public hospitalier provoque des départs massifs de praticiens

Le Secrétaire général du syndicat des médecins, dentistes et pharmaciens de la santé publique, Mohamed Hedi Souissi a déclaré, ce vendredi, au micro d’une chaîne de radio privée, que les départs massifs des médecins du secteur public, que ce soit dans le cadre de la retraite, ou dans celui de l’exode volontaire, vont influencer de façon irrémédiable les capacités de la santé publique. Il a ajouté que les autorités de tutelles restent indifférentes à ce problème et refusent de remplacer tous ces départs. A ce rythme, a ajouté Mohamed Hedi Sousissi, il n’y aura plus de médecins en Tunisie, dans cinq ans.

Partages