Philippe Hababou Solomon, poisson pilote du président Embalo Sissoco

Partages

Les « sorciers blancs » se portent bien. Hababou Solomon, le proche d’Alexandre Benalla que Mondafrique avait croisé voici quelques années, (voir papier ci dessous) est devenu l’homme à tout faire du président de Guinée Bissau.

La presse française a récemment fait état d’un voyage du président Embalo Sissoco dans l’Hexagone, dont l’élection à la tète de la Guinée Bissau reste fortement contestée. Ce que la  presse a omis de mentionner est la présence permanente à ses côtés de Philippe Hababou Solomon, sulfureux intermédiaire, plusieurs fois mis en cause dans les eaux troubles de procédures judiciaires.

L’ombre du président guinéen

Selon nos sources, Philippe Hababou Solomon a développé une grande proximité avec le général Embalo, et l’introduirait  auprès de certains milieux d’affaires, agissant en conseiller de l’ombre du « Président » Embalo, dont la cérémonie d’investiture s’est tenue sans la présence d’aucuns chefs d’Etats, de gouvernements ou de Ministres étrangers.

Hababou Solomon fait partie de ces « sorciers blancs » qui multiplie les agissements en Afrique, il fut actif pour le compte d’Israel en Centrafrique notamment. En France, Philippe Hababou Solomon  a un lourd passif : une expérience dans la joaillerie , Place Vendôme, qui s’est achevé avec des poursuites et surtout l’affaire AeroLyon et la société A-T-IL Petroleum, qui lui ont valu de sérieux soucis pénaux.

Ce passé tumultueux ne semble pas gêner le général Embalo, qui traîne lui aussi un lourd passif aux côtés du colonel Mouammar Kadhafi, dont il reconnaît lui même avoir été un proche collaborateur.

La prudence de Paris

Ce sont peut être là les raisons pour lesquelles le Président de la République Emmanuel Macron n’a toujours pas daigné recevoir le « Président » Embalo malgré sa présence insistante à Paris fin 2019 puis à nouveau début juin 2020 en plein déconfinement. Ou peut être que les raisons se trouvent dans son élection fortement contestée qui laisse la Guinée Bissau en pleine impasse politique.

Partages
Previous articleConseil de Sécurité, l’Union Africaine soutient le Kenya
Next articleLe Niger, une démocratie toujours confinée
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)