Gabon, pas de médicaments contre le Sida

Partages

Coup dur pour le secteur de la santé au Gabon où le gouvernement a décidé de couper les subventions permettant la distribution gratuite des médicaments antirétroviraux nécessaires aux traitement des personnes vivant avec le VIH. Une mesure qui a provoqué d’importante carences dans les dix centres de traitement ambulatoires assurant la distribution des médicaments dans les neufs provinces qui composent le pays où les difficultés d’accès aux soins demeurent considérables. D’après une source médicale, le fournisseur de médicaments basé en France aurait décidé de suspendre les livraisons suite à de nombreux impayés. Selon l’Onusida, 1 500 Gabonais sont morts du sida en 2014 et 48 000 sont infectés.

Partages