Palestine, les dirigeants israéliens passibles de la CPI

Rencontre avec Christophe Oberlin, chirurgien de renom et grand connaisseur de la bande de Gaza, qui revient sur l’ouverture par la Cour Pénale Internationale (CPI), le mercredi 3 mars 2021, d’une enquête sur les crimes commis dans les territoires palestiniens occupés. Une décision qui a fait l’effet d’un coup de tonnerre en Israël, entraînant un déchaînement de fureur politico-médiatique, Netanyahou en tête,

http://www.france-irak-actualite.com/2021/03/les-dirigeants-israeliens-seront-ils-juges-pour-crimes-de-guerre-devant-la-cour-penale-internationale.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Previous articleOr noir, Total au mieux avec Sassou
Next articleEntre le Mali et la France, rien ne va plus !
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)