Niger, les associations menacées par un projet de dissolution

Partages

De bonne source, on apprend qu’un projet de dissolution des associations de promotion des droits et des libertés publiques est en gestation au cabinet du ministre nigérien de l’intérieur Hassoumi Messaoudou. Cette mesure de restriction viserait notamment à empêcher les associations de rejoindre le « Front patriotique républicain (FDR) », un nouveau bloc politique formé par les partis d’opposition fin août et qui prône l’organisation d’élections présidentielles inclusives, libres, transparentes en 2016.

Partages