Niger, cet instituteur en prison parce que démocrate

Partages

Aujourd’hui, MM. Maikoul Zodi et Ibrahim Diori ont été placés sous mandat dépôt respectivement à Say et Kollo, deux villages au sud-est de Niamey. M. Abdourahamane Ide Hassane bénéficie lui d’une liberté provisoire. 

Ces emprisonnements font suite aux violents affrontements d’hier, 18 avril, à Niamey, où 35 personnes ont été blessées, dont 4 grièvement lors des heurts qui ont opposé les étudiants aux forces de l’ordre. L’université de Niamey a ensuite été fermée par les autorités et plusieurs étudiants ont été arrêtés.

Niger, violents affrontements en cours à Niamey

Mondafrique signale aussi à ses lecteurs que les critiques à nos articles ont subitement stoppé le 13 avril dès la publication de notre article :

Niger, le fils Issoufou mobilisé contre « Mondafrique »

 

 

 

Partages