Niger, Boko Haram cause la mort de dix victimes

Niger soldiers guard with their weapons pointed towards the border with neighbouring Nigeria, near the town of Diffa, Niger, June 21, 2016. Picture taken June 21, 2016. REUTERS/Luc Gnago - S1BETRQBIWAB
Partages

Dix personnes ont été tuées dans une série d’attentats-suicides lundi soir à Diffa, capitale régionale du sud-est du Niger, a indiqué à l’AFP, mardi 5 juin, un élu local. « Trois kamikazes se sont fait expmoser. Pour le moment, il y a dix morts et des blessés », a détaillé ce dernier, sous couvert d’anonymat. La région, frontalière du Nigeria, est régulièrement la cible d’attaques des islamistes de Boko Haram. Les kamikazes – « trois femmes » – ont actionné leur ceinture d’explosifs en différents endroits de la ville, a expliqué l’élu, précisant que l’une des cibles était une « makaranta », une école coranique, d’un quartier populaire.

 

 

Partages
Previous articleL’offensive turque en Afrique sub-saharienne.
Next articleLa jeunesse africaine s’adresse à Macron
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)