Mondial 2022 : la CAF ne fera rien pour gêner le Qatar

Partages

Pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, la fin du suspense approche. La « task force » de la FIFA a recommandé la tenue de l’événement au Qatar en novembre et décembre. Histoire d’éviter la canicule de l’été au Qatar et une éventuelle collision avec les Jeux Olympiques d’hiver en janvier/février 2022. Le choix définitif sera annoncé lors du comité exécutif de la FIFA, les 19 et 20 mars prochains à Zurich.
Sans attendre, la Confédération africaine de football a fait savoir qu’elle se rangeait par avance derrière la décision de l’instance mondiale. « La CAF soutient 100% des propositions de la « task force », a indiqué Junior Binyam, son directeur de la communication… La CAF ajustera le planning lorsque la décision définitive sera prise quant au calendrier de la Coupe du monde 2022 au Qatar. » En clair : la CAN 2023, prévue en Guinée, pourrait être reportée, et le calendrier africain chamboulé. Qu’importe. Tout est bon pour ne pas froisser le Qatar, qui s’est par le passé, montré si généreux avec l’Afrique, finançant par exemple à grand renfort de pétrodollars le congrès de la CAF en 2010 à Luanda.

Partages