Mondafrique, censuré en Algérie, mais traduit

Partages

Un article du site Mondafrique, censuré en Algérie depuis plus d’un an, a pourtant été traduit en arabe sans être censuré. Un bon début!  

Les autorités algériennes ont laissé un canal arabophone autorisé par le pouvoir, « Chihab Press », à traduire un article de notre site. Encore un effort !Voici le lien : https://shihabpresse.com/2020/11/28/%d9%85%d9%88%d9%82%d8%b9-%d9%81%d8%b1%d9%86%d8%b3%d9%8a-%d8%a7%d9%84%d8%ac%d9%8a%d8%b4-%d9%8a%d8%ad%d8%b6%d8%b1-%d8%a5%d9%84%d9%89-%d9%85%d8%a7-%d8%a8%d8%b9%d8%af-%d9%85%d8%b1%d8%ad%d9%84%d8%a9/

Partages
Previous articleL’armée algérienne prépare l’après Tebboune
Next articleLa Tunisie, un théâtre privilégie du conflit Emirats Arabes Unis/Qatar
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)