UA, les missions d’Alpha Condé

Partages
C’est un Idriss Deby malade et très fatigué qui vient de céder aujourd’hui la présidence tournante de l’Union Africaine à Alpha Condé, président guinéen et candidat de l’Afrique de l’ouest. Son mandat doit se dérouler sous le signe de la réforme des instances de l’organisation panafricaine, une tâche qui a été dévolue depuis juin dernier au président Rwandais Paul Kagame connu pour son pragmatisme et son sens de l’autorité.
D’ailleurs, le projet de réforme présenté par Paul Kagame et son équipe d’experts et adopté par les chefs d’Etats lors d’une réunion à huis clos prévoit un appel aux candidatures pour les huit postes de commissaires de l’UA. Le nouveau président devra aussi s’atteler à la recherche d’autres sources de financements pour l’organisation dont le budget dépend à 70 % de dons et de donations.
Partages