Mauritanie, l’opposition unie pour libérer Biram

Partages

Les députés de l’opposition mauritanienne, qui viennent d’être élus lors des législatives de Septembre,  étaient en sit-in devant l’Assemblée nationale ce lundi 1er octobre pour exiger la libération de Biram Dah ould Abeid, leader antiesclavagiste, élu à la faveur des législatives de septembre dernier.

Une centaine d’individus, parmi lesquels des députés de l’opposition et de nombreux responsables et militants de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), ONG antiesclavagiste, ont tenu ce lundi 1er octobre un sit-in devant les locaux de l’Assemblée nationale à Nouakchott.

Les nouveaux élus du peuple exigent la libération de Biram ould Dah ould Abeid, leader de l’organisation abolitionniste, élu député à l’occasion des législatives de septembre 2018.

Parmi ces représentants du peuple, on notait la présence d’Abderahmane ould Mini, député du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), Coumba Dada Kane, députée de l’Alliance Sawab/Rag, Mohamed ould Maouloud, député de l’Union des forces de progrès (UFP) et leader de cette formation,Kadiata Malik Diallo, députée de l’Union des forces de progrès (UFP), Yahya ould Ahmed Waghef, député et leader du Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD-ADIL), Fatimetou mint Khattry, députée du PNDD-ADIL,…

Partages