Mauritanie, Biram Dah Abeid victime d’un malaise cardiaque

Partages

Le député Birame Dah Abeid, Président du mouvement IRA pour la lutte contre l’esclavage et emprisonné depuis plusieurs mois pour une simple plainte pour diffamation, a été victime d’un malaise cardiaque.

Le député qui est en détention préventive depuis le 7 août dernier a été évacué ce lundi matin à l’hôpital suite à un malaise cardiaque. Mr Birame est apparu menotté et encadré de près par des éléments de la garde nationale.

Au cours d’un premier face à face avec le juge d’instruction, ce dernier demanda à Birame s’il était prêt à présenter ses excuses au plaignant qu’il avait accusé d’être un agent au service des renseignements de l’Etat, il répondit par la négative.

Ce qui, aux yeux du pouvoir mauritanien, justifierait son maintien en prison et sa privation d’un procès équitable.

Partages
Article précédentLes terribles compromissions de l’ONU en Centrafrique
Article suivantPrésidentielles Madagascar, la fraude a été massive
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de