Maroc, les subsahariens attaqués sur les réseaux sociaux

Partages

Plusieurs ONG marocaines s’alarment de la violente vague de racisme, qui a déferlé ces dernières semaines, dans les réseaux sociaux marocains. Si les subsahariens qui résident au Maroc ont toujours été victimes de certaines tracasseries de la part des autochtones, l’assassinat d’un gardien de galerie commerciale à Fès par trois ressortissants camerounais a fait éclater sur les réseaux sociaux une vague d’hostilité traversée relents xénophobes et parfois franchement racistes.

« Cannibales », « nêgres »….

Certaines pages sur facebook n’hésitant pas à traiter les ressortissants subsahariens de « cannibales et de « nègres », demandant au gouvernement du Maroc de les laisser traverser la frontière vers le sud de l’Espagne et de plus jouer au gendarme de l’Europe. Ce qui reste surprenant, c’est le silence du gouvernement face de tels propos passibles de lourdes peines selon la loi marocaine.

Partages