Maroc : Mustapha Terrab cumule les phosphates et le solaire

Partages

Alors que dans les salons de Casablanca et de Rabat, on l’annonçait sur le départ après une dizaine d’années passées à la tête du mastodonte chérifien des phosphates « OCP », Mustapha Terrab n’a pas l’air d’être sur le départ. Non seulement, il travaille sur de nombreux chantiers stratégiques qui devraient changer le visage du plus grand producteur mondial des Phosphates, notamment l’ouverture du tour de table de l’entreprise au capital étranger. Mais en plus, selon des sources bien informées à Rabat, les premiers dossiers de l’Agence Marocaine de l’Energie Solaire (MASEN) ont déjà atterrit sur le bureau de Mustapha Terrab au siège de l’OCP à Casablanca. Le patron de la plus grande entreprise marocaine devrait donner un second souffle au projet marocain solaire qui connaît aujourd’hui quelques retards.

Partages