Maroc, les Forces Armées achètent leurs drones chez Erdogan

Partages

Les Forces armées royales (FAR) viennent de passer une grosse commande de drones auprès de la Turquie. Sur fond de fort mécontentement des autorités algériennes

La commande porte sur douze drones armés de type Bayraktar TB-2 (moyenne altitude, dotés d’une autonomie de plus de 24 heures) et de quatre stations de contrôle au sol pour diriger les opérations.

La commande a été passée auprès de la compagnie turque Baykar, dirigée par Selçuk Bayraktar qui n’est autre que le mari de Sümeyye, la fille cadette du président Recep Tayyip Erdogan. Ce dernier subit ces derniers jours une attaque en règle de la part de la presse algérienne qui reproche à Ankara son soutien au Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie.

Un armement exceptionnel

Cette acquisition permettra aux FAR d’être à même de manier un outil déterminant, qui pourrait faire la différence lors d’un éventuel conflit armé. L’armée marocaine aurait d’ailleurs déjà démontré son savoir-faire dans l’utilisation de cet armement.

Pas plus tard que la semaine dernière, Dah El Bendir, commandant de la Garde nationale du Polisario avait trouvé la mort lors d’une riposte (jamais revendiquée par le Maroc) menée par un drone des FAR contre une incursion au niveau du mur de défense par les éléments armés du Polisario.

Partages