Marion Le Pen indésirable à Rabat

Partages

L’annonce par le staff de Marion le Maréchal Le Pen de la programmation par celle-ci d’une visite au Maroc ne plait pas du tout aux autorités marocaines. Au moment où une vague d’ islamophobie secoue la France après les attentats du 13 novembre et où Rabat ne voit pas d’un bon œil la future loi sur la déchéance de la nationalité, la venue au royaume chérifienne de l’une des tenantes de la vois dure au sein du Front National indispose fortement le Maroc.

Bachar, un repoussoir

Ce n’est pas seulement l’idéologie frontiste de Marion Le Pen qui dérange, mais également le programme de la tournée international de la nouvelle étoile de l’extrême droite française. En effet, la conseillère de la région PAC devrait se rendre en Syrie pour rencontrer Bachar Al Assad et en Israël.

Deux pays auquel le royaume chérifien ne veut pas être associé médiatiquement.

Partages