Manuel Valls porte plainte contre « Libération »

Le premier ministre Manuel Valls avec l'épouse du ministre de l'Interieur ivoirien Hamed Bakayoko (novembre 2016)

L’ancien premier ministre Manuel Valls porte plainte pour diffamation contre Libération, après la publication d’un article évoquant un financement illégal de 2 millions d’euros de la campagne pour l’investiture du Parti socialiste en 2016, par un homme d’affaires congolais, Lucien Ebata. «Je comprends immédiatement l’objectif de cette Une : me nuire et me discréditer sans émettre le moindre doute, à peine l’ombre d’une nuance», relate Manuel Valls.

Les réseaux africains de Manuel Valls passent par Abidjan

Previous articleTchad, la répression d’octobre aura été sans pitié
Next articleLe Vatican en Afrique, combien de divisions?
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.