Mali, la chasse aux Peulhs est ouverte

Partages

Une nouvelle agression mortelle a eu lieu contre trois Peulhs, apparemment avec la complicité du pouvoir de Bamako.

L’agression a eu lieu au centre du Mali dans la région de Mopti, témoignant de l’insécurité grandissante qui règne dans l’ensemble du pays et pas seulement dans le Nord.

Le mardi 17 juillet, trois pasteurs Peulhs ont été abattus froidement par une milice pro gouvernementale à Yonga, une commune du « cercle » de Djenné dans la région de Mopti.

Délit de proximité avec les Peulhs

Les troupeaux ont été emportés et un homme appartenant à l’ethnie bozo enlevé pour sa proximité avec les Peulhs. Les ravisseurs  réclament trois millions pour sa libération.

Partages
Previous articleCarnet de route (1/8), Sidi Bouzid, le berceau de la révolution
Next articleTidjane Thiam élu banquier de l’année
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Patriot Act
Invité
Patriot Act

Bonjour Monsieur Diawara, vous m’excuserez de reagir a votre commentaire seulement ce 28 pour l’avoir lu de suit: A vous lire, est-ce que nous devons admettre qu’il faut banaliser le GENOCIDE de civils Peuls au Mali, par les Famas et ses milices protegees, encadrees et armees par le gourvernement et l’armee? Espliquez-moi si non, comment le 19 mai a Boulikessy-Douentza, 12 peuls sont assassines par un bataillon malien du G5 Sahel; le 13 juin, les Famas ont arretes plusieurs villageois d’ethnies Bambara, Sonrhai, Bozo et Peul a Kobaka et Nantaka-Djenne, et ont libere ensuite ceux qui appartiennent a toutes les autres ethnies et massacre les 25 civils Peuls restant, pour les enfouir ensuite dans 3 fosses communes; le 23 juin a Koumaga-Djenne, des militaires maliens sont passes dans la localites pour preprarer le terrain pour la milice dozo, qui est passee la meme matinee et a massacre 36 civils Peuls… Lire la suite »

Samba Diawara
Invité

Attention aux manipulations les maliens la doctrine de l’homme blanc c’est de créer la dé`sunion entre les ethnies pour mieux régner et profiter des nos ressources au mali avant le coup d état il y avait tous ses problèmes entre le peuple malien .Mali c est le pays où il y’a le lien de voisinage qui nous est chers et qui en fait parti de l une des nos valeurs fondamentaux et ce que je sache le mali n est sera pas livré à une guerre ethnique qui est selon moi la pire bêtise d’ un monde libre merci pour la lecture !