Lynchage de deux Sénégalais à Bangui

0
584
Partages

Des appels au calme sont lancés dans les mosquées au Sénégal après la lapidation de deux paisibles Sénégalais, le 1er mai à Bangui. En représailles des dramatiques événements de l’église Fatima de Bangui où une vingtaine de fidèles ont été tués et une centaine de blessés, plusieurs musulmans ont été lynchés. La vindicte populaire s’est notamment portée contre deux commerçants sénégalais qui ont été lapidés, avant que leurs corps ne soient brûlés. Cette affaire est prise très au sérieux par le président sénégalais Macky Sall et le milieux politique Sénégalais. Les nombreux Centrafricaine de Dakar très inquiets. Des explications officielles sont demandées au président centrafricain Touadera qui ne contrôle plus sa capitale.

Partages