L’opposition congolaise se rapproche de Maitre Mignard, un proche de Hollande

Partages

Des personnalités congolaises opposées au projet du président congolais Denis Sassou Nguesso d’organiser le 25 octobre un référendum lui permettant de briguer un troisième mandat se sont rapprochés de l’avocat Me Jean-Pierre Mignard, ami personnel du chef de l’Etat français François Hollande. L’avocat leur a conseillé de coupler leur contestation politique avec des poursuites contre Sassou Nguesso devant la Cour pénale internationale (CPI). Selon une source digne de foi, Me Philippe Missamou, avocat franco-congolais, devrait déposer à la CPI pour le compte de l’opposition congolaise dans les prochains jours une plainte pour « crimes contre l’humanité et crimes de guerre » contre le président Sassou en lien avec les explosions survenues le 04 mars 2012 à Brazzaville, la capitale congolaise.

Partages