Londres veut « éliminer » ses ressortissants djihadistes

Partages

Les citoyens britanniques qui se battent pour l’organisation Etat islamique (EI) devraient être localisés et tués et non autorisés à rentrer dans le pays, a déclaré jeudi le nouveau ministre de la Défense britannique Gavin Williamson au Daily Mail. »Tout simplement, mon point de vue est qu’un terroriste mort ne peut pas faire de mal à la Grande-Bretagne », a-t-il déclaré au quotidien tabloïd. »Nous devrions faire tout ce que nous pouvons pour détruire et éliminer cette menace », a-t-il ajouté.

On estime à 800 le nombre de possesseurs de passeports britanniques qui se sont rendus en Irak et en Syrie pour combattre, dont 130 ont été tués et environ 400 sont rentrés, laissant quelque 270 encore au Moyen-Orient.

La question a été fortement abordée en 2014 lorsque un citoyen britannique, Mohammed Emwazi – également connu sous le nom de « Jihad John » – est apparu dans les vidéos de propagande de l’EI montrant la décapitation d’un certain nombre de prisonniers.

 

 

Partages
Article précédentLa rencontre décisive entre Gaïd Salah et Emmanuel Macron
Article suivantLe directeur de Radio Mauritanie limogé
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)