L’image du jour: la Libye repoussoir des migrants illégaux

default

On découvre sur l’image un petit groupe d’entrepôts de fortune posé au bord de l’autoroute. Dans ce quartier de Ghout Al-Shaal, à Tripoli, il passe aussi inaperçu qu’un dépôt de ferraille. Précédemment utilisé pour stocker des matériaux de construction, le site a rouvert en janvier 2021 avec des murs rehaussés, surmontés de fil barbelé. Une douzaine d’hommes en tenue de camouflage noir et bleu, certains armés de kalachnikovs, se tiennent autour d’un conteneur faisant office de bureau. À l’entrée du complexe, un panneau indique « Tribunal pour migrants illégaux ».

Previous articleSérie (3), la révolte des peuls au centre du Mali
Next articleLa Cedeao coupe les vivres au Mali
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)