L’hommage vibrant d’Emmanuel Macron à la Tunisie

Partages

Dans le discours qu’il a prononcé, le jeudi 11 octobre, pour ouvrir les débats du sommet de la francophonie à Erevan, le président français, Emmanuel Macron a rendu un vibrant hommage au préident tunisien Beji Caïd Essebsi, qui a su ne pas « céder » aux forces obscurrantistes et pomouvoir « des textes fondamentaux » en faveur des droits des femmes.

 

 

Partages
Previous articleCongo Brazzaville, la dette israélienne de Sassou
Next article600 filles enlevées par Boko Haram en 9 ans
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)