L’Europe autorise les expulsions des terroristes vers Alger

Partages

La Cour européenne des droits de l’homme autorise l’expulsion vers l’Algerie condamné à six ans de prisons pour terrorisme.

Les magistrats européens vont rompre avec la jurisprudence qui empêchait toute expulsion vers un pays où un suspect était « exposé à un risque réel de torture ds son pays ». Or la Cour européenne des droits de l’homme a modifié sa perception de la situation en Algérie. Elle explique que « la situation a changé dans ce pays depuis 2015 », date qui marque le limogeage du général Mohamed Mediéne, dit Toufik, qui était à la tète depuis un quart de siècle à la tète des services secrets de l’ex DRS.

Partages