L’État islamique menace la ville de Syrte

Partages

Vendredi 13 février, Lana, l’agence de presse libyenne, annonçait la prise de contrôle par des miliciens armés d’une radio locale située à Syrte, évacuant le personnel sous la menace.
Selon la même source et depuis hier samedi, des membres de l’État islamique auraient également contraint les « fonctionnaires de plusieurs bâtiments administratifs de la ville de Syrte, en Libye et notamment des bureaux de la télévision et de chaînes de radio » à déserter les lieux, à nouveau sous la menace des armes.

Partages