Les Tunisiens de l’étranger, ces mal aimés

Partages

Tarek Ben Hiba, militant associatif, dénonce dans une lettre ouverte au ministre tunisien de la Santé, Abdelmatif Mekki, les discriminations dont sont victimes les Tunisiens résidents à l’étranger (TRE)

« Je tiens à saluer les efforts importants de votre ministère et de tous les soignants de Tunisie pour lutter efficacement contre la pandémie du COVID19.

Manifestement votre ministère et le personnel médical ont fait de l’excellent travail.

Cependant les mesures prises à l’encontre des TRE (Tunisiens résidents à l’Etranger) pour lutter contre la pandémie ne me semblent pas convaincantes.

Monsieur le Ministre vous n’êtes pas sans ignorer que la question des TRE est une question sensible qui suscite depuis longtemps des incompréhensions qui n’ont jamais été résolues. La pandémie n’a pas échappé à cela, elle a été à l’origine de la prise de mesures rejetées par l’écrasante majorité des TRE quelques soient leurs opinions :

  • Le triplement discriminatoire des taxes de chancellerie par le ministre des finances.
  • Le paiement obligatoire de l’hôtel de confinement en cas de retour au pays allant jusqu’à 100 dinars par jours
  • La flambée scandaleuse des prix des transports.

Mais j’avoue ne pas avoir compris les fondements logiques des dernières mesures de protection lors de l’entrée en Tunisie des Touristes et des TRE. Pourquoi cette différenciation sur la base du passeport, la base scientifique m’échappe : pour quoi le confinement pour les Tunisiens et l’hôtel pour les touristes (sauf s’ils sont tunisiens ?).

Car le confinement ne devrait pas avoir de passeport, il doit être utile pour tout le monde n’est-ce pas ? Nous savons que le confinement n’est pas un médicament contre le virus mais une mesure utile qui empêche sa propagation. Cependant je comprendrai qu’il est absolument indispensable de confiner les « corano-positifs » et pour le savoir il n’y a que les tests malgré tous ce que l’on peut objecter.

De plus comme vous le savez la pandémie est entrain de reculer et les voyages ont repris entre la Tunisie et la France, des milliers de TRE ont pu regagner leur pays d’accueil et la seule mesure exigée à l’entrée du territoire français c’est d’appeler de toute urgence son médecin en cas de symptôme, il serait bon d’harmoniser.

Pourquoi donc ne pas prescrire des test PCR systématiques à tous les arrivants en Tunisie et de confiner les positifs ? Il faudra pour cela accélérer l’obtention des résultats et je pense que c’est possible certains pays obtiennent les résultats rapidement.

La pandémie fait resurgir les peurs et les rejets de l’autre à commencer par les TRE à qui on veut faire jouer un rôle expiatoire de responsable trouvé c’est une campagne de TRE bashing.

En m’adressant à vous je souhaite simplement que vous preniez conscience que la bizarrerie de ces mesures concernant les TRE ne renforce pas l’égalité des citoyens Tunisiens quelques soit le lieu de leurs résidences.

La pandémie menace notre santé mais aussi notre économie et le secteur touristique en premier. La crise sanitaire n’est pas entièrement résolue, le danger d’une deuxième vague existe il faut donc réévaluer constamment la situation en fonction des données statistique, mais ne pensez-vous pas Monsieur le Ministre qu’une politique de tests massif et de confinement ciblé augmenterait nos chances de reprise rapide de notre activité économique touristique. Certains pays amis méditerranéen ont pris les devants : les Iles Baléares vont accueillir 10000 touristes allemands.

Les TRE ne sont pas des vecteurs de pandémie, ils subissent cette maladie comme tout le monde et acceptent bien volontiers d’être égaux même dans la maladie mais pas plus !

T

Partages
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
fad
Invité
fad

Déjà envoyé mais bloqué