Les partisans de Kadhafi auraient pris une base aérienne en Libye

0
165
Partages

Selon le quotidien Al Qods al Arabi du 24 janvier, un journal transarabe édité depuis Londres, et aujourd’hui propriété de l’ancien premier ministre du Qatar Hamad Ben Jassem, des partisans de Kadhafi contrôlent la plus grande base aérienne du sud du pays

Venant de la région est du pays, disposant d’armes lourdes, ils auraient pris le contrôle de la base aérienne de Mitnihint, dans la zone de Sebha, et seraient en passe de faire peser une menace sur cinq localités du sud libyen.

Selon Senoussi Bissikri, un des plus influents analystes libyens, cité par ce journal, le sud  de la Libye est devenu le champ des rivalités régionales ou s’entrechoquent des conflits ethnico religieux sur fonds d’interférences extérieures, dans une zone limitrophe de plusieurs pays africains relevant du pré carré de la France.

Exode libyen dans le sud tunisien

Des milliers de Libyens ont commencé à affluer vers la Tunisie, fuyant la dégradation de la situation sécuritaire dans leur pays, avec la recrudescence des affrontements armés entre les forces gouvernementales et les milices armées.
Cette information trouve une confirmation dans le flux de réfugiés libyens qui se porte vers la frontière avec la Tunisie. Ainsi, le point de passage de Ras Jedir connait une activité intense.
Selon un bulletin d’informations de radio Tatouine, à la date du 20 janvier  trois mille Libyens sont arrivés au point de passage,  un nombre qui est appelé à augmenter étant donné la  très longue file de voitures qui attend, du côté libyen, à ce point de passage situé à 600 kilomètres au sud de Tunis.
Des témoins libyens affirment qu’une autre masse de réfugiés  attend son  tour pour rentrer au territoire tunisien, cela à partir du deuxième passage frontalier à Ouazen-Dhiba.

PAR RENÉ NABA

Partages