Heureux comme un Mauricien en Afrique

Partages

A l’occasion de la Journée mondiale du Bonheur de l’ONU, le 20 mars, le Rapport annuel sur le bonheur dans le monde est publié par le Réseau des solutions pour un développement durable des Nations Unies. L’Ile Maurice est en tète des pays africains et le Soudan du sud le plus mal loti.

En 2019, les changements dans le classement des 156 États sont peu nombreux. Les pays scandinaves occupent toujours les premières places et les pays détruits par la guerre, les dernières.

Le rapport onusien est établi sur la base d’un échantillon de citoyens dans 156 Etats. Les enquêtes portent sur la perception qu’ont les habitants de leur qualité de vie quotidienne. L’étude prend en compte des indicateurs objectifs tels que ceux concernant le PIB, l’éducation, la santé, l’emploi, la durée de vie, les revenus et des mesures plus subjectives telles que leur perception de l’avenir, de la vie familiale, de leur logement, de leur souhait de migration, la générosité et la confiance en leurs gouvernants.

Le Top 10 consacre les pays scandinaves
La Finlande serait donc le pays où on serait le plus heureux. Elle est suivie par le Danemark, la Norvège, l’Islande, les Pays-Bas, la Suisse, la Suède, Nouvelle-Zelande, le Canada et l’Autriche. On constate que ces pays ont une faible population.
Parmi les principaux  Etats, on relève que le Royaume-Uni est 15 ème, la Belgique est 18 ème, les Etats-Unis sont classés 19 ème, la France est 24 ème. Le Japon est classé 58 ème, la Russie 68 ème et la Chine 93 ème. En Afrique, Maurice ( 57 ème) est le mieux classé. Au Maghreb, l’Algérie (88 ème) devance le Maroc (89 ème), la Tunisie (91 ème) et la Mauritanie (122 ème).

Le Top 10 des pays où la vie est la plus malheureuse
Le trio le plus mal classé est sans surprise. Ce sont trois pays ancrés dans une guerre civile qui s’est installée dans la durée, avec ses milliers de morts, la disparition d’un État qui continue néanmoins d’être considérablement aidé par la communauté internationale et des dirigeants fantoches indéboulonnables.

Le Soudan du sud ferme donc la marche (156 ème), après la République centrafricaine (155 ème) et l’Afghanistan(154 ème). Viennent ensuite la Tanzanie, le Rwanda, le Yémen, la Syrie, le Malawi, le Botswana et Haïti  qui complètent la liste des pays où la qualité de vie est perçue comme étant la plus mauvaise. Il va de soi que ce sont aussi ces pays qui fournissent les plus forts contingents de migrants.

Partages